Entrenir les boiseries extérieures

Lorsque l’on habite dans une maison, l’entretien y est plus important et notamment pour l’ensemble des boiseries extérieures (volets, portes, portail, etc.). Si vous voulez les protéger contre la pluie et le soleil, voici quelques conseils pour les entretenir régulièrement.

Poncer légèrement avant d’appliquer la protection

Avant d’appliquer un produit pour protéger les boiseries, il est nécessaire de préparer les éléments pour vous assurer que votre travail soit efficace. J’ai pris l’habitude de poncer le bois avec un papier de verre très fin pour ne pas trop entamer la peinture.

Si vous avez de grandes surfaces à poncer, je vous conseille d’acheter une ponceuse électrique. L’investissement n’est pas énorme et vous gagnerez un temps fou. Sans compter que vous éviterez les douleurs musculaires. Cela m’est arrivé une fois de retourner au travail le lundi en ayant des courbatures dans les deux bras. :)

Avant d’appliquer la lasure, je vous conseille de nettoyer avec un chiffon le bois afin d’éliminer toute trace de poussière et de sciure. Dans le cas contraire, vous obtiendrez de nombreuses imperfections qui, sans aucun doute, vous énerverons.

Choisir la lasure selon ses besoins

Le choix de la lasure est le plus compliqué. Tout dépend en fait de la couleur de vos boiseries. Pour des teintes classiques comme le chêne par exemple, vous pourrez trouver une lasure dans la bonne teinte. Si au contraire vos portes et volets ont des couleurs plutôt pastel, il faudra vous orienter vers un pot de lasure incolore.

Entretenir les boiseries avec de la lasure

L’autre point à vérifier concerne le type de lasure. Cela semble bête dit comme ça mais tout dépend du climat et de l’exposition de votre maison au soleil ou au vent. Plutôt qu’un long discours, je vous donne un lien pour prendre les renseignements nécessaires : http://www.v33.fr/exterieur/produits-bois/lasures,1108,1275.html.

La lasure est un produit qui sèche rapidement donc il est possible selon le nombre de portes et fenêtres à traiter de vous en occuper dans la journée. Tout est question de courage. :-)

Pour l’application, un pinceau est largement suffisant. Il y a peu de chances que vous puissiez utiliser un rouleau car les surfaces sont rarement planes. Si comme moi vous êtes parfois maladroite, pensez à placer de vieux journaux en dessous des boiseries au cas où le produit coulerait.

Une météo clémente et une bonne dose de courage

Je ne vous ferais pas l’offense de vous y atteler quand la météo est clémente. L’idéal étant d’éviter de vous en occuper lorsqu’il y a du vent. Ce genre de travaux est à effectuer entre le début du printemps et la fin de l’été. Vos boiseries vous remercieront et passeront l’hiver sans trop souffrir.

Si vous avez d’autres conseils auxquels je n’ai pas pensé, n’hésitez pas à en parler en commentaires. ;)

Crédit photo : © Flickr Cletus Awreetus

Écrit par Clara le dans Côté travaux

Soyez sympa, partagez :)

Vous avez bien quelque chose à dire ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : tkgqg5shwv