Acheter une maison sans apport personnel

L’apport est dans un dossier de financement l’élément qui va rassurer le banquier sur le prêt des sommes souhaitées, simplement, de nombreux foyers n’ont pas la possibilité d’avoir à leur disposition une somme de plusieurs milliers d’euros pour appuyer leur demande de financement. Fort heureusement, le prêt sans apport est une réalité en matière d’obtention d’un accord.

Acheter une maison sans apport personnel

Obtenir son prêt immobilier sans apport

Avec la baisse des taux survenue lors des années précédentes, les banques ont tourné à plein régime pour produire du crédit immobilier et surtout attirer les clients ayant les meilleurs profils. Cette guerre du crédit a entrainé une guerre des taux, avec la recherche pour les emprunteurs des meilleures conditions de prêts, avec comme ligne de mire le TAEG. Simplement, pour obtenir le meilleur taux il faut avoir des armes de négociation et la première est bien entendu l’apport personnel. Plus l’apport personnel est conséquent, plus la marge de négociation est importante. Aussi, les emprunteurs n’ayant pas d’apport ont rapidement été mis de côté ou ont essuyé des refus, faute de temps et de volonté pour les banques.

La donne a changé sur l’apport

Si les emprunteurs sans apport ont été ignorés ou mis de côté pendant plusieurs mois, cela est totalement terminé puisqu’en finançant les meilleurs profils, les banques ont épuisé rapidement leur stock de clients avec apport, si bien que désormais leur cible se réoriente vers les emprunteurs sans apport personnel. Il est donc possible aujourd’hui d’obtenir un crédit immobilier sans avoir d’apport, en présentant un profil sain et des comptes bancaires propres. C’est-à-dire que le moindre rejet de prélèvement ou retard de loyer peut entrainer des complications dans le dossier, il est parfois plus intéressant de patienter plusieurs mois pour que tout se régule et établir une demande avec un dossier solide.

Une maison sans apport : c’est maintenant

L’achat d’une maison est un réel projet, un rêve pour de nombreux Français et qui plus est pour ceux n’ayant pas d’apport personnel. Il est donc temps pour ces derniers de se lancer dans leur projet d’achat immobilier puisque tous les voyants sont au vert, sans oublier de négocier l’assurance emprunteur qui peut représenter une partie importante du coût de l’emprunt. En bref, si l’emprunteur négocie un taux du crédit avantageux et sollicite une compagnie d’assurance pour assurer son financement, il peut gonfler le montant de son projet de l’ordre de 10% pour les plus adroits face aux banquiers.

Les conseils à retenir

Il est bon de comparer les offres des courtiers et des banques pour chercher à obtenir les meilleures conditions. Par ailleurs, un comparatif se fait sur le coût total du crédit et si possible sur des durées de remboursement équivalentes. Enfin, tout est négociable dans la mesure du possible, il est toujours utile de poser la question à son banquier et de négocier avec une offre de financement concurrente, le rapatriement des comptes bancaires reste une solide garantie pour l’établissement bancaire.

Écrit par Clara le dans Côté finance

Soyez sympa, partagez :)

Vous avez bien quelque chose à dire ?

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : epvuh27h5n